marécageux


marécageux

marécageux, euse [ marekaʒø, øz ] adj.
• 1379; de marécage
1Qui est de la nature du marécage. bourbeux. Terrain, bas-fond marécageux. région. gâtine. « Les tristes embouchures du Rhône obstruées et marécageuses » (Michelet).
2(1668) Qui vit dans les marécages. aquatique. Plantes marécageuses.

marécageux, marécageuse adjectif Qui est de la nature du marécage, couvert de marécages : Région marécageuse.marécageux, marécageuse (expressions) adjectif Terrain marécageux, situation difficile, où rien n'est sûr, où on ne sait pas à qui ou à quoi se fier. ● marécageux, marécageuse (synonymes) adjectif Qui est de la nature du marécage , couvert de...
Synonymes :

marécageux, euse
adj. (et n.)
d1./d De la nature du marécage. Terrain marécageux.
d2./d Qui se trouve dans les marécages. Plantes marécageuses.
d3./d (Madag.) Péjor. Se dit d'une personne vivant dans la brousse.
|| Subst. Des marécageux.

⇒MARÉCAGEUX, -EUSE, adj.
A. — Qui est de la nature du marécage; qui est couvert de marais. Champ, fourré, pays, pré, ruisseau marécageux; contrée, dépression, étendue, fondrière, gorge, plage, prairie, région, vallée, zone marécageuse ; tourbe marécageuse; eau, rivière marécageuse; berges, pentes, rives (d'un fleuve) marécageuses; nappes marécageuses. Ces mêmes circonstances, c'est-à-dire un sol humide et marécageux, mais gras et fertile, des eaux stagnantes et chargées de matières étrangères, une atmosphère brumeuse et sombre, des alimenàequeux, mais abondans et nourrissans, peuvent agir de concert sur des corps débiles (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 191):
♦ ... c'est le Rhône jaune, c'est la Durance bleue, c'est cette plaine basse, moitié cailloux, moitié fange, qui surmonte à peine de quelques pouces de glaise et de quelques arbres aquatiques les sept embouchures marécageuses par lesquelles le Rhône, frère du Danube, serpente...
LAMART., Cours litt., 1859, p. 244.
P. métaph. [Avec une forte connotation péj., en parlant d'une pers., de son aspect, son expression, son regard, ses yeux ou son comportement] Beau-pied (...) dit à voix basse: «Où diable nous sommes-nous donc fourrés pour que ce vieux troupier de Hulot nous fasse une mine si marécageuse, il a l'air d'un conseil de guerre» (BALZAC, Chouans, 1829, p. 28). Son œil marécageux, larme de crocodile, La regardait encore (CORBIÈRE, Âm. jaunes, 1873, p. 200). Oui, vous, absurde et abject personnage! Être stupide et marécageux (COURTELINE, Client sér. Chez l'avocat, 1894, p. 120). C'est une honte de chicaner à un grand homme ses moyens d'action. En cette matière il est et doit être seul juge, et les commérages ou clamitations marécageuses d'une provisoire humanité ne valent pas les quelques secondes qu'on perdrait à s'en ébahir (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 168).
(Air) marécageux. Air (ou toute autre émanation) qui s'élève ordinairement d'un marécage. L'air marécageux de ces îles m'avait donné la fièvre ainsi qu'à beaucoup d'autres; et, n'ayant mangé de plusieurs jours, ma faiblesse était extrême (COURIER, Lettres Fr. et Ital., 1810, p. 827). Les émanations marécageuses agissent sur l'homme et sur les animaux (Cl. BERNARD, Principes méd. exp., 1878, p. 174).
P. anal. Tartarin se trouva tout près du trou des oubliettes, un puits noir (...) soufflant l'haleine des siècles passés, marécageuse et glaciale (A. DAUDET, Tartarin Alpes, 1885, p.211).
Goût marécageux. Goût du gibier, des poissons qui sentent le marécage. Ce canard, cette carpe, cette anguille a un goût marécageux (Ac. 1835-1935).
♦[P. anal., en parlant d'une boisson] Je bois ce fond de bouteille, ce liquide tiède et marécageux à la santé de l'émeute des combattants improvisés (ARNOUX, Roi, 1956, p. 16).
Au fig. Qui est morbide, malsain ou étouffant. Savez-vous seulement si cette histoire de fantôme ne résulte pas de la fatigue de ces jeunes gens qui veillent, qui se forcent à ne pas dormir, qui vivent dans cette atmosphère marécageuse, déprimante? (COCTEAU, Machine infern., 1934, I, p. 55). Marécageuse apathie (ARNOUX, Double chance, 1958, p. 82).
B.P. ext. Qui vit dans les marécages. Animaux marécageux; gent, faune, flore marécageuse; herbes, forêts, plantes, steppes marécageuses. En Amérique, le palmier marécageux de l'Orénoque, pendant les débordements périodiques de ce grand fleuve, offre à ses habitants des fruits succulents et des asiles dans son feuillage (BERN. DE ST-P., Harm. nat. 1814, p. 69). Et faisait sa proie des colombes, et non pas de ces oiseaux marécageux qui sont déclarés immondes dans les saintes écritures (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 310).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: marescageux; dep. 1740: -ré-. Étymol. et Hist. 1. 1379 «qui est de la nature du marécage» (JEAN DE BRIE, Bon berger, 93 ds T.-L.); 2. 1668 «qui vit dans les marécages» (LA FONTAINE, Fables, III, 4). Dér. de marécage; suff. -eux. Fréq. abs. littér.:143. Bbg. QUEM. DDL t.11.

marécageux, euse [maʀekaʒø, øz] adj.
ÉTYM. 1636; marescageux, 1539; maresquageux, 1532; cf. anc. franç. marcageus, 1398; de marécage, et -eux.
1 (Fin XIVe). Qui est de la nature du marécage. Bourbeux. || Terrain, bas-fond marécageux. Fondrière. || Plaine marécageuse.
1 (…) les tristes embouchures du Rhône, obstruées et marécageuses, comme celles du Nil et du Pô.
Michelet, Hist. de France, III, « Tableau de la France ».
2 (1668). Qui vit dans les marécages. Aquatique, uliginaire. || Plantes marécageuses. || « La gent (cit. 2) marécageuse » (La Fontaine) : les grenouilles.
2 L'herbe avait fait place aux plantes marécageuses, auxquelles l'humidité, aidée de la chaleur estivale, donnait des proportions gigantesques.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 217.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marécageux — marécageux, euse (ma ré ka jeû, jeû z ) adj. 1°   Qui est de la nature du marécage. •   La Hollande marécageuse et stérile en plus d un canton, VOLT. Moeurs, 187. •   Le Batave à son tour par un art courageux Sut changer en jardins son sol… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MARÉCAGEUX — EUSE. adj. Qui est de la nature du marécage. Pré, terrain marécageux. Terre, contrée marécageuse. Pays marécageux.   Air marécageux, Air qui s élève ordinairement des marécages, ou Toute autre émanation de la même espèce.  Goût marécageux, Le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • marécageux — adj. molyu, ouha, ouhe (Saxel), bru, wà, weu (Annemasse) ; deu <doux> m. (Cordon) ; glyo (Villards Thônes), R. => Glière. E. : Humide, Marais, Mouillé …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MARÉCAGEUX, EUSE — adj. Qui est de la nature du marécage. Pré, terrain marécageux. Terre, contrée marécageuse. Pays marécageux. Air marécageux, Air qui s’élève ordinairement des marécages, ou Toute autre émanation de la même espèce. Goût marécageux, Le goût du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Terrain marécageux — ● Terrain marécageux situation difficile, où rien n est sûr, où on ne sait pas à qui ou à quoi se fier …   Encyclopédie Universelle

  • cerf marécageux — pelkinis elnias statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Blastocerus dichotomus angl. marsh deer; swamp deer vok. Sumpfhirsch rus. болотный олень pranc. cerf marécageux ryšiai: platesnis terminas – pelkiniai… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • paludek — marécageux …   Dictionnaire Breton-Français

  • marécageuse — ● marécageux, marécageuse adjectif Qui est de la nature du marécage, couvert de marécages : Région marécageuse. ● marécageux, marécageuse (expressions) adjectif Terrain marécageux, situation difficile, où rien n est sûr, où on ne sait pas à qui… …   Encyclopédie Universelle

  • grenouillère — [ grənujɛr ] n. f. • grenolliere 1299; de grenouille 1 ♦ Rare (sauf comme nom de lieudit) Lieu marécageux, mare (à grenouilles). 2 ♦ Combinaison pour bébé dont les jambes se terminent en chaussons. ● grenouillère nom féminin Lieu marécageux… …   Encyclopédie Universelle

  • palustre — [ palystr ] adj. • XVIe; lat. paluster « marécageux » ♦ Qui se rapporte aux marais. Terrains, plantes, coquillages palustres. ● palustre adjectif (latin paluster, tris, marécageux) Qui vit et croît dans les marais. Qui se rapporte aux marais (par …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.